POINT D’ECOUTE

Installation sonore

klangraum heiligkreuz 2003 

Installation le long du chemin pédestre de 9 points d’écoute (Hörpunkte) répartis en deux séries, respectivement de 6 et 3 points. A chaque point d’écoute, le promeneur est invité à placer ses pieds dans une paire de pédomètres (mesureurs de pieds/chaussures) fixés solidement au sol en différents endroits du chemin.

Ainsi stoppé, arrêté dans sa marche, le corps contraint à une immobilité momentanée, le promeneur est amené à concentrer son attention sur l’écoute, ou plus  précisément, sur un processus sensoriel résultant de l’interaction entre le lieu, les sons de ce lieu, et la perception des sons de ce lieu.

Dans cette situation d’écoute in situ, la perception sonore est canalisée, obligée, comme la position du corps, laquelle est déterminée par la disposition des pédomètres (deux directions sont possibles – orteils/talon ou talon/orteils – qui réactivent notre perception stéréophonique).

Visuellement, chaque point d’écoute entre en contact avec l’environnement de manière différente et offrent au promeneur une vision du lieu souvent décalée. Objets métalliques dans un milieu naturel, les pédomètres entrent en résonance avec les fils de fer barbelés, avec les couvercles de canalisation, avec les pylônes, etc, avec toutes traces indiquant une activité humaine. En interrogeant le couple artifice/nature, ils renvoient à la présence même de l’homme et à ses interventions dans un biotope donné.