ONE IS LAND

Jacques Demierre, piano

La nature du processus compositionnel empêche heureusement de penser, […], que l’improvisation relèverait uniquement des sens et l’écriture exclusivement de la pensée abstraite. Si il est vrai que la notation reste le lieu privilégié de l’abstraction musicale, on ne peut oublier que son point initial de développement historique a probablement été un geste, un mouvement moteur, une activité rythmique.

 Ce geste premier se retrouve également à l’autre bout du processus, lorsque se manifeste au niveau de la perception sonore la réalisation notée d’une pensée abstraite. Pour exister dans le temps, le concept a besoin du geste, celui-ci le confrontant à l’épreuve de la durée. En ce sens, l’acte de composer est intimement lié au corps. Et c’est cette rencontre, ce processus de confrontation, de composition véritable, entre le geste et l’écrit au sein même d’un corps en mouvement qui fait de l’événement sonore une expérience humaine unique. (J.D. in Du geste à l’écrit-Journal du mois de mars 1997, in Passages, magazine culturel, Pro Helvetia)

sea smell

par jacques demierre | one is land

ONE IS LAND

1. sea smell 23:20

2. land smell 19:46

Recorded and mixed at Audiocue.de in Berlin, April 2007, by Rainer Robben

Mastered by Blaise Favre, May 2008

Released by creative sources recordings, Portugal, CS131 cd 

All titles are quotations from « One Island » a poem by Robert Lax